Professeur Aïssata TRAORE: Première femme agrégée en Médecine, spécialisée en Endocrinologie

Le Pr Assa Traoré est la première femme agrégée en médecine au Mali. Elle a fait ses études de médecine générale à la faculté de Médecine Aix Marseille, puis de médecine spécialisée en Endocrinologie – Maladies Métaboliques et Nutrition. Actuellement, le Pr Assa Traoré travaille comme médecin praticien à l’hôpital national du Mali et est professeur titulaire à la FMOS (Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie).

Propos recueillis par Maïmouna TRAORE

NYELENI Magazine: C’est quoi l’Endocrinologie?

Pr Assa Traoré: L’endocrinologie est l’étude et le traitement des maladies dues à des dérèglements hormonaux tels que le diabète, les pathologies thyroïdiennes, l’obésité, les troubles de la croissance, les troubles de la puberté et de la fertilité etc. Environ 10% de la population malienne en souffre, toutes pathologies confondues.

NYELENI Magazine: Quelle est la journée d’une femme médecin comme vous ?

Pr Assa Traoré: La journée d’une femme médecin est composée d’activités familiales et d’activités médicales, donc au total, minimum dix huit heures par jour.

NYELENI Magazine: Comment faites-vous pour concilier activités professionnelles et vie de famille?

Pr Assa Traoré: Il faut un compromis et surtout une tolérance familiale.

NYELENI Magazine: Quelles sont les difficultés rencontrées en général et dans le cadre du genre?

Pr Assa Traoré: Il s’agit surtout des horaires de travail qui sont à concilier avec la vie familiale, les surpoids des relations sociales à assurer, l’absence de repos suffisant. Sur le plan du genre, non, car c’est la compétence qui compte

NYELENI Magazine: Avez-vous des propositions concrètes à faire pour un meilleur épanouissement des femmes scientifiques dans leur travail?

Pr Assa Traoré: Le soutien du département dans le plan de carrière, la mise à niveau des structures hospitalières performantes, la possibilité de formation réactualisée et surtout le soutien familial.

PORTRAIT

Pr Sidibé Aïssata Traoré

“Seule la compétence compte”

Mme Sidibé Aïssata Traoré dite Assa est née en 1953, à Nioro du Sahel, mariée et mère de deux enfants. C’est en 1980, qu’elle décroche son diplôme de médecin à la Faculté de médecine d’Aix Marseille en France. Et poursuit dans la même faculté des études de spécialisation à la suite desquelles elle obtient en 1985 le Diplôme d’études spécialisées en Endocrinologie. De 1986 à 2010, Médecin praticien spécialisé à l’hôpital du Point-G Bamako. Maitre de Conférences Agrégé (MCA) en Endocrinologie-Maladies Métaboliques-Nutrition en 2006 au Conseil Africain et Malgache de l’enseignement supérieur (CAMES). Et de 2010 à nos jours, médecin praticien spécialisé à l’hôpital du Mali. Ensuite Chef du service de Médecine et d’endocrinologie (Hôpital du Mali) depuis octobre 2011. La même année, elle est membre de la Commission médicale d’établissement (CME) de l’hôpital du Mali et Laureate de « Women of excellence » de l’Ambassade des États Unis au Mali. Pr Sidibé a été honorée par ses pairs en 2012 en recevant le Diplôme d’honneur du Conseil national de l’ordre des médecins du Mali. En 2014, elle est Professeur titulaire en Endocrinologie-Maladies Métaboliques-Nutrition au Conseil Africain et Malgache de l’enseignement supérieur. (CAMES). Et chevalier de l’ordre national du Mali en 2015. Sur le plan universitaire, elle enseigne à la faculté de Médecine de Bamako, les 1ères, 3èmes et 4èmes années du 2ème cycle des études médicales, soit un total de 60 heures par an. Directrice des thèses de médecine, et des mémoires de spécialisation. Le Pr Sidibé, encadre sur le plan pratique et enseigne des étudiants stagiaires des facultés de Médecine de Bamako: FMOS et UKM (Université Kankou Moussa). Notre infatigable Nyéléni, s’occupe de l’enseignement et la formation pratique des éducateurs pour le diabète dans les écoles professionnelles de la Santé, l’Institut de formation en Sciences de la Santé (IFSS) (3 jours). L’enseignement post universitaire sur le Diabète des Médecins généralistes et référents diabète du Mali, ainsi que la coordination du Certificat d’études spécialisées (CES) en Endocrinologie-Maladies Métaboliques et Nutrition à la FMOS depuis 2010 lui incombent. Elle coordonne le diplôme d’Université de Diabétologie (DU) à la FMOS depuis 2012, et enseigne d’autres C E S (Médecine Interne, Gastro- Entérologie, Médecine Communautaire, Médecine Familiale, Cardiologie ). Notre Pr polyglotte, parle Bamanan, Français et Anglais, elle publie régulièrement dans les revues nationales et internationales et fait des Communications dans les congrès et journées internationaux. Si vous lui demandez si être femme rend le travail difficile, elle vous répondra que seule “la compétence compte”

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *