RESOLUTION « R1325 » DE L’ONU : VALIDATION DU CADRE STRATEGIQUE ET DU BUDGET POUR 2019-2023

Aujourd’hui 20 février s’est tenu l’atelier de validation du cadre stratégique et la budgétisation du plan d’Action national de la résolution R1325 (PAN R1325), 2019-2023, axé sur « Femmes, Paix et Sécurité » et ce, jusqu’au 21 février 2019 à Bamako.

Avec l’appui d’ONU Femmes, le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille a organisé un atelier national de consultation pour le développement du nouveau plan d’Action National de la Résolution1325 des Nations Unies sur « Femme, Paix et Sécurité ». L’atelier s’est tenu le 20 février 2019 à l’hôtel El Farouk de Bamako, en partenariat avec dix autres ministères impliqués. Ce plan d’action national vise à renforcer la participation effective des femmes dans la gestion du processus de paix au Mali.

Cet atelier conclut les consultations régionales avec tous les acteurs sur une période de 4 mois. Et qui ont permis la compréhension et l’appropriation de la thématique par les acteurs ; la mise à jour de l’analyse du contexte ; l’identification des grands axes d’intervention, les actions principales, les stratégies et les acteurs clés. C’est le cadre référentiel pour une prise en compte des droits et besoins spécifiques des femmes et des filles et l’inclusion de la perspective du genre, dans le processus de paix et sécurité au Mali.

Selon Diénéba Dème chargée de communication de l’Unité Technique du PAN R1325, « le Mali fait partie des soixante-quatorze (74) pays dans le monde et vingt (20) pays en Afrique ayant développé un plan d’action national de mise en œuvre de la résolution 1325(PAN R1325) portant sur « Femmes, Paix et Sécurité ». C’est un outil essentiel pour assurer la participation des femmes dans le processus de paix et de réconciliation. Le plan d’action national est aligné sur les priorités nationales, notamment de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali. Il s’inscrit dans une logique qui a pour but d’impliquer tous les acteurs concernés afin d’harmoniser les visions et mieux coordonner sa mise en œuvre pour réaliser des changements durables relatif aux femmes, à la paix et à la sécurité ».

L’exercice de ce jour a rassemblé non seulement les structures gouvernementales, mais aussi des organisations de la société civile, des instituts de recherche, des Agences du système des Nations Unies, les médias, des projets et programmes. A noter que la coordination du PAN est assurée par l’Unité Technique de Gestion, le comité de pilotage et le comité national de suivi sous le lead du Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, appuyé par ONU Femmes. La Suède, la Belgique et le Danemark accompagnent financièrement la mise en œuvre du PAN au Mali à travers ONU Femmes.

Pour le Colonel Zaleha Abdoulaye, Haut fonctionnaire de la défense au Ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, point focale plan d’action national R1325, « La résolution R1325 a été élaborée pour appuyer les femmes dans la résolution des conflits avant, pendant et après le conflit et elle permet aussi de protéger les femmes pendant le conflit. A chaque fois qu’il y a conflit, les femmes et les enfants sont les premières victimes, donc cette résolution est vraiment venue à un point crucial ou les femmes ont été victimes. On ne peut pas aussi mettre fin à cette guerre sans la participation effective des femmes. L’objectif de cet atelier c’est de partager d’abord ce qui a été fait après une longue consultation pour l’élaboration du plan d’action. Il y a eu des consultations à la base, il y a eu des ateliers dans les régions. Donc, cet atelier vient tout juste après la capitalisation de l’Unité technique de gestion de toutes ces données à travers une consultation internationale. C’est pour montrer le travail qui a été fait et avoir l’adhésion des autres. C’est le fruit d’un long processus qui a été détaillé. On espère qu’à la fin de l’atelier chacun aura apporter sa contribution, en tout cas les idées vont converger, c’est la dernière ligne droite avant le lancement officiel ».

Me Saran Keita, Présidente du Réseau Paix Sécurité des femmes de l’espace CEDEAO, vice-présidente de l’association des juristes maliennes. « C’est un atelier qui va parfaire un travail qui est déjà fait. C’est un long processus depuis bientôt six mois que nous sommes dans l’élaboration du plan d’action national sur la résolution R1325 (2019-2023). Donc il y a eu beaucoup de concertation au niveau de Bamako et dans les régions accessibles et pour les régions non accessibles, nous avons fait venir les femmes de ces régions. En tout cas, nous avons voulu avoir un plan d’action participatif, un plan d’action qui reflète les idées de toutes les femmes du Mali. La résolution 1325 a été adoptée en 2000 par le Conseil de Sécurité des Nations Unies et c’est une résolution qui consacre la participation de la femme à tout le processus de gestion des conflits. On a compris l’importance, le rôle de la femme dans les conflits et on s’est dit que cette partie de l’humanité ne pouvait pas rester de côté pour la gestion des conflits. L’Afrique gère les conflits au quotidien et c’est des conflits internes, pas des conflits entre deux Etats, mais des conflits entre les fils du même pays. Je pense que le processus a été un processus très positif et je pense qu’il va donner des fruits ». 

Mamadou Gagny TRAORE

3 thoughts on “RESOLUTION « R1325 » DE L’ONU : VALIDATION DU CADRE STRATEGIQUE ET DU BUDGET POUR 2019-2023

  1. Thanks for your marvelous posting! I seriously enjoyed reading it, you could be a great author.I will remember to bookmark your blog and will come back later in life.

    I want to encourage continue your great work, have a nice evening!

  2. Undeniably believe that that you said. Your favorite reason seemed to be on the web the simplest
    factor to take note of. I say to you, I definitely get annoyed at the same time as people think about issues that they just
    don’t recognise about. You managed to hit the nail upon the top as well
    as outlined out the whole thing without having side-effects , people could take a
    signal. Will likely be back to get more. Thanks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *