MGF : 3e Séance d’Information et de Sensibilisation de la FENACOF

La Fédération Nationale Des collectifs d’Organisations Féminines du Mali FENACOF) a organisé sa troisième (3) Séance de Sensibilisation sur les Mutilations Génitales Féminines à la mairie de la commune VI de Bamako, ce samedi 25 Aout 2018, c’était en partenariat avec Girl Génération. Et en présence des Organisations de la Société Civile, des femmes et des Jeunes de la commune, les autorités traditionnelles et religieuses. Ce projet contribue à l’information et la sensibilisation des populations des communes du district de Bamako, de Kati et de Siby sur les effets néfastes des Mutilations Génitales Féminines (MGF). Trois thématiques ont été abordées.

La représentante du Maire de la commune VI Mme Coulibaly Wassa Samaké dans son discours s’est dit heureuse de recevoir cette activité très salutaire dans sa commune. La sensibilisation sur les MGF est très importante pour éradiquer ce fléau. Ainsi, Elle demande aux participantes de suivre avec beaucoup d’intérêt pour ensuite relayer l’information auprès de leurs sœurs sur les effets néfastes de cette pratique. Ensuite, elle a souhaité un bon vent à l’initiative.

Quant à la coordinatrice du projet Mme Kadidiatou Togola, elle a déclaré que le Mali est l’un des rares pays en Afrique et précisément dans la sous région où les mutilations génitales féminines (MGF) sont encore d’actualité. Malgré les décennies de combats de la société civile et des partenaires au développement pour éradiquer le fléau, les instruments législatifs n’ont jamais suivis, même si le politique affiche des intentions fort louables. Les chiffres en la matière sont très éloquents chez nous. L’excision est une pratique profondément ancrée dans la société malienne ; elle a un taux de prévalence de 89%. La répartition des prévalences est globalement la même sur le territoire. Les maliennes sont excisées durant la petite enfance, généralement avant 5 ans. L’opération est souvent exécutée par des exciseuses traditionnelles. Avant d’ajouter que « la communication va fournir une alternative positive, ouvrir un débat et une discussion dans la sphère publique, incitant les individus à remettre en question leur acceptation de la pratique. Il s’agit de la communication en changement social ». Les conférenciers ont débattu les trois thématiques suivantes généralités sur les MGF et ses effets néfastes, les MGF : que dit la religion, le rôle des femmes et jeunes dans la lutte contre les MGF. Les conférenciers dont Mme Assétou Touré de SINI SANUMA a bien expliqué aux participants les généralités et les effets néfastes de la MGF. La deuxième est traitée par M. Hamidou Diallo, pour donner des explications sur la religion et les MGF. Le dernier intervenant, Ibrahima Ballo de l’AMSOPT a parlé du rôle des femmes et jeunes dans la lutte contre les MGF. La séance a pris fin par une série de questions réponses.

Nindeye Tounkara

4 thoughts on “MGF : 3e Séance d’Information et de Sensibilisation de la FENACOF

  1. Thanks , I’ve recently been looking for information approximately this topic for a while
    and yours is the best I have found out so far.
    However, what in regards to the conclusion? Are you sure concerning the supply?

  2. Howdy would you mind sharing which blog platform you’re working
    with? I’m looking to start my own blog soon but I’m having
    a hard time making a decision between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and Drupal.

    The reason I ask is because your design seems different then most blogs and I’m looking for something completely
    unique. P.S Apologies for being off-topic but I
    had to ask!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *