LANCEMENT DU RESEAU DES FEMMES CONSEILLÈRES MUNICIPALES DE KAYES

Le 30 juin dernier, la chambre de commerce de kayes a abrité la mise en place du Réseau des Femmes conseillères municipales de kayes. Cette mise en place intervient après celle des régions de Ségou, Mopti et Koulikoro. La cérémonie était organisée par le Réseau des Femmes conseillères des municipalités du Mali (REFCOM) en partenariat avec le Programme d’Appui à la Décentralisation et la Réforme d’État (PADRE).

Mme Salimatou Kéïta

Pour Madame Diawara Salimata Kéïta, Secrétaire générale Nationale du REFCOM “ Le réseau a pour objectif de regrouper toutes les femmes élues municipales autour d’un idéal démocratique en vue de soutenir une participation accrue des femmes dans la gestion locale; Renforcer les capacités de ses membres; Encourager les candidatures féminines afin d’élever le taux de représentation des femmes dans les instances de décisions”. Le REFCOM est le défenseur des intérêts des femmes élues, il se bat pour accroître l’accès à l’éducation des jeunes filles et la réduction de la mortalité infantile.

Selon la Secrétaire Générale Nationale, le REFCOM est ouvert à toute les femmes élues qui acceptent ses statuts et son règlement intérieur, elle a appelé les femmes à s’unir et à veiller au bon fonctionnement du réseau. “Mon cri de coeur est d’appeler les femmes à s’impliquer davantage dans la gestion de leur commune, j’ai fait une remarque pertinente, qui est le fait que les femmes acceptent les décisions prises par les hommes même si cela ne les conviennent pas, cela devra changer. Nous devons nous informer auprès de nos autres soeurs et participer au développement de notre communauté qui est l’un des objectifs du REFCOM”.

Le Programme d’Appui à la Décentralisation et la Réforme d’État (PADRE), représenté par le responsable de sa section régionale de kayes, affirme que rien ne peut se faire sans l’implication des femmes. “L’accompagnement du PADRE ne fera pas défaut. Cette plénière que nous organisons avec certaines communes est un cadre d’échange périodique, une plateforme d’échange et donner la parole aux femmes pour identifier leurs besoins. Mais aussi la prise en compte de la participation des femmes au développement et la prise de décision”.

Quant à Mme la présidente du REFCOM de kayes, l’élue Mme Macalou Mariam dans sa déclaration a remercié les femmes pour leur confiance à son égard et les autorités locales pour la réussite de cet événement. Elle a ajouté que ce bureau doit être un instrument d’accompagnement des décideurs de la région de kayes, permettant le conseil et le renforcement de la bonne gouvernance. “Alors unissons-nous, partageons ensemble un rampart pour contribuer efficacement à la gestion de notre communauté” a t-elle conclu. Les participantes ont donné leurs points de vue et formulé des recommandations. Certaines ont décrié le mépris que portent les urbaines à leur égard, en cherchant des projets en leur nom et au finale elles ne gagnent rien.

Mady TOUNKARA de retour de Kayes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *