L’AGENDA DES FEMMES DU MALI : un engagement pour le futur président

Le 18 juillet 2018, le Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE) a abrité la cérémonie de présentation de «L’Agenda des femmes du Mali». Une initiative portée par les organisations de la société civile dans le cadre des élections à venir.

«L’ Agenda des femmes du Mali» est un projet qui s’inscrit dans le cadre de la participation des femmes à l’élection présidentielle, afin d’amorcer un dialogue national et permettre à la société civile et aux femmes, de jouer véritablement leurs rôles. Il devra également permettre de contribuer à une meilleure prise en compte des préoccupations des femmes dans les projets de société des candidats. Et cela à travers notamment la production d’un Mémorandum intégrant «toutes les priorités et attentes des femmes de toutes les régions du Mali, à l’intention de l’ensemble des candidats à l’élection présidentielle de juillet 2018».

Le projet se veut inclusif, d’où son caractère national et multi bailleurs. 12 domaines sont retenus dans cet agenda. Il s’agit des postes et fonctions politiques ; violences basées sur le genre, accès à la justice, consolidation de la paix et de la sécurité ; éducation et formation professionnelle ; accès à la propriété et exploitation foncière ; autonomisation économique ; emploi ; entreprenariat ; activités génératrices de revenus ; environnement et changement climatique ; sport et culture ; santé (VIH/Sida, santé de la reproduction de la femme et de la jeune fille) ; population et dividende démographique et, enfin, femme et migration.  La cérémonie était présidée par la ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, en présence de nombreux partenaires du projet (ONU Femmes, MINUSMA, USAID, UE, ENDA Mali, NDI, PNUD, Groupe Pivot Droits et Citoyenneté des Femmes…).

Pour la ministre Traoré Oumou Touré, le processus qui a conduit à ce résultat historique est à saluer en raison de la qualité du travail, la pertinence des recommandations et des attentes et surtout, l’inclusivité de tous les acteurs. Notamment, à travers la synergie qui a prévalu tout au long du travail mené au plan local et régional, avant l’harmonisation nationale. Le ministre Oumou Touré Traoré a donné l’assurance que le document, qui lui a été remis par une jeune fille anonyme, sera «celui de toutes les femmes» et que son département en fera «le portage politique en tant que mécanisme de réponse aux préoccupations des femmes du Mali, au-delà des politiques sectorielles».

Aïssata Bâ (Avec la Minusma)

2 thoughts on “L’AGENDA DES FEMMES DU MALI : un engagement pour le futur président

  1. I loved as much as you will receive carried out right here.
    The sketch is attractive, your authored material stylish.
    nonetheless, you command get got an shakiness over that you wish be delivering the following.
    unwell unquestionably come further formerly again since exactly the same nearly very often inside case you shield this increase.

  2. Good day! This post could not be written any better!
    Reading through this post reminds me of my old room mate!
    He always kept chatting about this. I will forward this
    page to him. Pretty sure he will have a good read.
    Thank you for sharing!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *