LA PLATEFORME DES FEMMES DU G5 SAHEL ENTRE LES MAINS DU MALI POUR DEUX ANS

La nouvelle Coordinatrice régionale de la Plateforme des Femmes du G5 Sahel est Mme Nana Aissa Cissé, ce 24 mai 2019, le Centre National de Documentation et d’Information sur la Femme et l’Enfant (CNDIFE) de Bamako, a abrité la cérémonie de passation de service entre le Burkina Faso et le Mali. C’est notre pays qui dirige désormais ladite plateforme pour deux ans.

Mme Cissé Nana Aïssa, la nouvelle Coordinatrice des femmes du G5 Sahel

C’est Mahamadou Samaké, Représentant le Secrétaire permanent du G5 Sahel et expert en Gouvernance, qui a installé la nouvelle coordinatrice Mme CISSÉ Nana Aïssa dans ses fonctions. Au cours de la cérémonie, Mahamadou Samaké a expliqué le fonctionnement de la plateforme dont la coordinatrice est nommée chaque deux ans de façon rotative et par ordre alphabétique par les pays membres.

A ce titre il dira, qu’au-délà des vicissitudes qui peuvent marquer la vie des organisations humaine “nous osmmes convaincus que la Coordinatrice sortante sortante comprendra la nécessité de transmettre à sa remplaçante en même temps que le point sur les activités qu’elle a menées de mars 2017 à mars 2019; les dossiers en instance et les informations permettant à celle-ci de poursuivre dans les meilleures conditions les œuvres entreprises par sa devancière”. Des actions ont été menées par celle qui a déblayé le terrain, mais la nouvelle Coordinatrice doit continuer le chantier à travers entre autres, le plan stratégique de la plateforme et de la feuille de route de la Présidence burkinabé sur  l’année 2019. Il s’agira durant les deux années de mandat de la nouvelle Coordinatrice, de finaliser le plan d’actions stratégiques de la plateforme et faire le plaidoyer auprès des partenaires techniques pour son financement; organiser un colloque régional sur le rôle et la place des femmes dans la prévention et la lutte contre l’extrémisme violent et une réunion des ministres en charge de la femme dans les pays du G5 Sahel.

Vue partielle de la salle

Pour Birama Coulibaly, Conseiller technique du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, « le gouvernement du Mali continuera d’accompagner la plateforme dans ses efforts visant à renforcer la participation des femmes dans la mise en œuvre des initiatives et stratégies régionales et internationales. De même, cet accompagnement se fera en rapport avec les actions du processus de paix dans la région » avant de remercier la Coordinatrice sortante du Burkina Faso, Mme Justine Couldiati et encourager Mme Cissé Nana Aïcha pour la confiance méritée des plus hautes autorités du pays. Quant à cette dernière, elle a placé son mandat sous le signe de la continuité et a invité ses soeurs à la soutenir pour relever ensenble ce défi.

La Rédaction

 

One thought on “LA PLATEFORME DES FEMMES DU G5 SAHEL ENTRE LES MAINS DU MALI POUR DEUX ANS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *