«HALL OF FAME» DE LA FIJ: Le Tunisien Anis Lounifi intronisé par Habib Sissoko

Trois Africains intronisés par la Fédération internationale de judo (FIJ-IJF) dans son prestigieux «Hall of Fame» ! C’était le mardi 18 septembre 2018 lors d’un dîner de gala au Buta Palace de Bakou (capitale et pôle commercial de l’Azerbaïdjan) en marge du championnat du monde 2018 qui y a débuté le jeudi 20 septembre.

Le Tunisien Anis Lounifi a gagné son titre de gloire en devenant le premier champion du monde africain de judo en 2001 à Munich (Allemagne). Il a été intronisé par M. Habib Sissoko, président de l’Union africaine du judo (UAJ).

L’Egyptien Heshan Mesbah a été intronisé par le Siteny Randrianasolo. Quant à Amar Benekhlef, il a été intronisé par M. Mihamed Méridja. Le «IJF Hall of Fame» est un temple de la renommée créé par la Fédération internationale de judo (FIJ-IJF) consacrant les plus grands judokas de l’histoire. Il a été créé en 2001 et incluait alors un unique membre, précisément le Japonais Jigoro Kano, fondateur du judo.

Les membres ont été nommés en quatre séries en 2001 (un membre), 2003 (deux membres), 2013 (dix-huit membres) et 2015 (neuf membres). Et cette année, le Temple s’est enrichi de trois africains intronisés à Bakou le 18 septembre 2018 !

Alphaly

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *