FATOUMATA COULIBALY DITE FC, COMEDIENNE, REALISATRICE ET ECRIVAINE: «J’ai toujours donné la priorité aux femmes dans mes oeuvres»

Une femme aux multiples talents, une référence pour la jeune génération. De l’actrice, comédienne, réalisatrice et maintenant écrivaine, Fatoumata Coulibaly dite FC est une femme de culture dans tous les sens du terme. Elle est depuis peu, auteure d’un ouvrage intitulé «Paroles de femmes». Dans ses œuvres FC met en valeur la femme en rehaussant son image. Malgré un agenda chargé, elle a accepté de répondre à quelques questions sur ses métiers. Interview !

Fatoumata Coulibaly dite FC

NYELENI Magazine : Vous êtes partie de l’animation radio, au cinéma en passant par le théâtre et maintenant l’écriture. D’où tirez-vous toute cette force ?

Fatoumata Coulibaly : Je pense que toutes ces choses sont liées. D’abord tout passe par l’écriture. Quand on est à la radio, on écrit d’abord avant de par- ler… On écrit pour son peuple, pour sensibiliser, éduquer, informer, engueu- ler. Et de la radio vers le cinéma, c’est toujours l‘écriture. Mais, là, il y a la mise en scène. Le personnage vient, joue… Il y a donc une mise en scène… Qui est animateur radio et de télévision, comé- dienne est un artiste. Donc je rejoins tous ceux-ci pour venir à l’écriture. Ce que j’ai écrit, ce sont des poèmes et au- tres croquis. Je pouvais aussi transfor- mer mes écrits en scenarii pour réaliser un ou des films. Je tire cette force de mon inspiration, de la vie de tous les jours, ce que je vois, mon entourage… Nous avons tous des joies, des peines…

NYELENI Magazine : Comment est venue l’idée d’écrire un livre sur les femmes ?

Fatoumata Coulibaly : C’est important parce que ma vie est beaucoup liée à la Femme, depuis l’animation à la radio. Quand je partais en reportage dans le milieu rural, lorsque j’étais à la radio ru- rale, je voyais que les femmes souf- fraient. Elles se réveillaient très tôt et se couchaient après tout le monde, al- laient chercher des bois morts pour venir préparer, prendre soin des en- fants et de leur époux. Tout cela m’a fait beaucoup de peine.

Au Mali, on dit « MUSO YE SEKEN FIN YE, MUSO KA KAN KA MU- GNOU». Autrement dit, la femme doit accepter les souffrances et se résigner. Je ne peux pas nier ça puisqu’on l’a toujours dit. Mais, j’ai dis que la femme doit respecter son mari et son entourage, le mari doit aussi respecter cette femme. J’ai eu beaucoup de compassion pour ces femmes. Je dirais, de passage, que certaines braves femmes m’ont aidé à l’ORTM. C’est le cas d’Ami Sow, paix à son âme, et Tosso Diarra qui m’ont aidé à évoluer. Nous avons eu à faire une émission appelée «Ménage en Musique» qui s’adressait aux femmes. Je m’exprimais dans cette émission.

Quand j’ai commencé avec la réalisation, je me suis dit pourquoi ne pas faire des choses sur les femmes puisqu’elles sont reléguées au second plan. Mais, il y a 20 ans de cela, elles n’étaient pas écoutées. Je me rappelle que lorsque je partais en reportage dans les villages, les femmes s’asseyaient toujours derrière les hommes. Je profitais du cousinage à plaisanterie (Camara, Kéita, Kouyaté, etc.) pour leur demander pourquoi ils laissent les femmes derrière alors que ce sont elles qui font tout pour les hommes ? Et ils me disaient Coulibaly « MUSONI I NIN KADI » (Petite Coulibaly tu es trop curieuse). Tout le monde rigolait et elles s’approchaient des hommes.

Les femmes ont de bonnes idées, mais elles n’osent pas venir devant la scène comme l’ont fait les regrettées Sira Diop et Fatoumata Siré Diakité. Elles sont donc ignorées. Elles n’étaient pas autorisées à venir devant les hommes sinon on leur reproche d’être «MUSO KOUN» (des femmes qui veulent dominer et se faire voir). Moi je leur ai dit que les femmes doivent parler de leurs problèmes, car personne ne les connaît mieux qu’elles mêmes. J’ai toujours donné la priorité aux femmes. C’est ce qui a inspiré cet ouvrage sur les femmes : «Paroles des femmes» !

NYELENI Magazine : Parlez-nous du contenu du livre ?
Fatoumata Coulibaly :
Dans ce livre je parle des femmes pour amener les hommes à les voir différemment. L’homme et la femme doivent s’épauler. J’ai ressortis la vie de certaines grandes dames, je décris même l’histoire d’Abdoulaye Diabaté chanteur malien et sa maman qui ont trop souffert. Il y a une partie de leur vie, mais aussi de l’amour des femmes. Une femme se marie par amour, pas pour l’argent. Elle veut fonder un foyer, avoir des enfants… Le livre contient aussi des poèmes sur feue Fatoumata Sire Diakité, Sira Diop…

NYELENI Magazine : Que pensez- vous du statut de la Malienne de nos jours ?
Fatoumata Coulibaly :
Son statut a évolué ! La nouvelle génération a eu la chance d’avoir des battantes, des femmes têtes brulées. Il y a de ces femmes qui se sont jetées à l’eau pour défendre leurs droits. A une époque on ne pouvait pas parler devant certains hommes de droits de la Femme, surtout de l’égalité. Pour eux, l’égalité signifiait que la femme doit être mieux placée que l’homme. Si la femme et l’homme ont le même diplôme, ils doivent avoir la même responsabilité aux différents postes. Ce qui était loin de la réalité. Maintenant c’est à la jeunesse de prendre le flambeau. Malheureusement, il y a de ces grandes dames qui sont en- trains de partir, mais d’autres sont en- core parmi nous. Il revient donc à la nouvelle génération de profiter de leur présence, de leur expérience, de les écouter et suivre leurs conseils. Cela d’autant plus qu’elles ont le devoir d’agir pour la future génération. Je sais ce que nos ainées ont enduré, endossé. Certaines ont divorcé parce que le mari ne voulait pas qu’elles aillent en réunion… Mais, il fallait qu’on y aille parce que ce sont ces réunions qui nous donnent l’occasion d’évoquer nos problèmes de femmes et de jeunes filles.

NYELENI Magazine : Votre avis sur la polygamie et ses conséquences ?

Fatoumata Coulibaly : J’ai écris un scénario sur la polygamie, il y a sept ans de cela. Mais, je n’ai pas cherché de financement. Je l’ai fait en fonction de mon milieu par ce que j’étais la 2è femme. Je me suis inspirée de ce que j’ai enduré et ce que mes voisines endurent. Comme l’ont dit les illustres musulmans, les prêcheurs, la polygamie se trouve dans le coran et l’homme peut marier jusqu’à quatre femmes. Mais, il doit être équitable sinon les femmes vont se bousculer, se battre voire se tuer. Pareil pour les enfants. A l’époque de nos ainées, c’était la grande famille. Toutes les femmes vivaient dans la grande cour, les enfants s’aimaient. Je ne dirais pas qu’il n’y avait pas de problèmes, mais on cherchait les solutions ensemble. Face à l’individualisme, les choses ont changé parce que chacun dit moi d’abord (NE). Je suis la première femme, je veux que mon mari soit bon pour moi, mais pas pour les autres femmes alors que nous avons été toutes dotées par lui. Ce n’est pas facile d’être équitable, mais certains hommes le sont.

Même quand on signe la monogamie, l’homme c’est comme l’oiseau qui s’envole d’un arbre à un autre, quoi que l’on fasse, certains auront toujours une copine. Si cette dernière a la chance de rentrer comme toi, vous allez vous partager les tâches ménagères. Et une fois au foyer, elle n’aura pas forcément les mêmes privilèges que dehors. Moi-même, j’étais dans une union polygamique et j’avoue que ce n’est pas facile. Mais, c’est à nous de voir ce qui est bien pour nous. Nous devons chercher à être heureux et non le contraire. Il nous faut la paix dans nos maisons, car notre pays souffre déjà. Chacun doit donc chercher la quiétude dans son foyer.

 NYELENI Magazine : Quel est votre mot de la fin ?
Fatoumata Coulibaly:
Je demanderai à la jeunesse d’être à l’écoute des anciens, les jeunes ont eu la chance d’avoir cette mondialisation, l’ordinateur, les réseaux sociaux, internet… qui ont aussi des conséquences. Qu’ils se disent aussi qu’il est bien beau d’avoir de l’argent, mais l’argent facile se retourne contre toi tôt ou tard. Beaucoup de jeunes me reprochent le fait qu’à notre époque nous avons travaillé sans gagner un franc. Mais, maintenant, eux ils ne veulent plus se contenter du peu. Il faut toujours se battre pour gagner son argent. Comme le disent certains l’argent n’a pas d’odeur, mais des conséquences dirais-je. Si tu t’enrichis en tuant, tu seras écrasé un jour parce que les péchés te rattraperont. Que la jeunesse cherche à gagner par la sueur de son front, qu’ils se regroupent pour monter des projets et chercher des financements chez les Partenaires techniques et financiers (PTF) et les ministères.

Bravo à NYELENI Magazine et à sa fondatrice.

Propos recueillis par Nindeye TOUNKARA (Dans NYELENI n° 88 Dec 2016)

A noter que Fatoumata Coulibaly est celle qui a exhorté le Conseil International des Radiodiffusions Télévisions d’Expressions Françaises (CIRTEF basé à Bruxelles, en Belgique) à faire un film sur les femmes battantes. Elle était parmi les formatrices à la première session de formation avec tous les pays francophones. Et à la première édition elle a fait un film sur feue Fatoumata Siré Diakité, une Nyéléni du Mali.

31 thoughts on “FATOUMATA COULIBALY DITE FC, COMEDIENNE, REALISATRICE ET ECRIVAINE: «J’ai toujours donné la priorité aux femmes dans mes oeuvres»

  1. Hi there, I discovered your website by means of Google even as looking for
    a related subject, your site came up, it seems good. I’ve bookmarked it in my google bookmarks.

    Hi there, simply became alert to your weblog through Google,
    and located that it’s really informative. I’m gonna watch out for brussels.
    I will appreciate for those who proceed this in future. Many other folks will probably be benefited from your writing.
    Cheers! https://kasino.vin/downloads/61-download-918kiss-scr888-android-iphones

  2. Hi! I understand this is somewhat off-topic but I needed
    to ask. Does building a well-established website like yours take a large amount of work?
    I am brand new to writing a blog but I do write in my diary everyday.
    I’d like to start a blog so I will be able to share my experience and thoughts online.
    Please let me know if you have any ideas or tips for new aspiring blog owners.
    Appreciate it!

  3. Whats up this is kind of of off topic but I was wondering if blogs use WYSIWYG editors or if you
    have to manually code with HTML. I’m starting a blog soon but have no coding expertise so I wanted to get
    guidance from someone with experience. Any help would be
    greatly appreciated!

  4. I was curious if you ever considered changing the page
    layout of your site? Its very well written; I love what youve got to say.
    But maybe you could a little more in the way of content so people could connect with it
    better. Youve got an awful lot of text for
    only having 1 or two images. Maybe you could space it out better?

  5. Write more, thats all I have to say. Literally, it seems as
    though you relied on the video to make your point.
    You obviously know what youre talking about, why throw away your intelligence on just posting videos to your blog when you could be giving us
    something enlightening to read?

  6. What’s Happening i’m new to this, I stumbled upon this I
    have found It absolutely useful and it has aided me out loads.

    I am hoping to contribute & assist other users like its aided me.
    Good job.

  7. Pretty great post. I simply stumbled upon your
    weblog and wished to say that I have really loved surfing around your weblog
    posts. After all I’ll be subscribing in your rss feed and I hope you write once more soon!

  8. I want to express some appreciation to the writer just for rescuing me from this particular crisis. Just after searching throughout the internet and coming across ways which are not beneficial, I thought my life was gone. Being alive devoid of the solutions to the difficulties you’ve resolved by way of the website is a serious case, as well as ones which might have in a wrong way affected my entire career if I hadn’t noticed your site. Your capability and kindness in handling a lot of stuff was very useful. I am not sure what I would’ve done if I hadn’t discovered such a thing like this. I am able to now relish my future. Thanks very much for your professional and sensible guide. I won’t hesitate to refer the website to any individual who will need tips on this situation.

  9. Thanks for every one of your labor on this blog. Ellie enjoys getting into research and it’s easy to understand why. My spouse and i notice all regarding the compelling form you deliver insightful tactics via the website and therefore increase contribution from some others about this subject so our favorite simple princess is without question learning a great deal. Take advantage of the remaining portion of the new year. Your performing a very good job.

  10. I simply wanted to make a quick note so as to express gratitude to you for all of the stunning tips and hints you are giving at this website. My prolonged internet look up has at the end been honored with pleasant content to go over with my friends and classmates. I ‘d tell you that most of us visitors actually are quite endowed to be in a wonderful place with very many perfect people with insightful hints. I feel extremely grateful to have seen your web pages and look forward to tons of more exciting times reading here. Thank you once again for all the details.

  11. I intended to put you that little bit of word to help thank you yet again on your lovely techniques you have provided in this case. It was really remarkably generous with people like you to give openly precisely what a number of people could possibly have offered for sale for an e book to make some dough for their own end, precisely considering the fact that you could have tried it if you ever considered necessary. The tips as well served to provide a easy way to comprehend most people have the same dream the same as my own to understand somewhat more around this condition. I know there are a lot more pleasurable occasions up front for many who read your site.

  12. Needed to post you a very small observation to give thanks yet again on your splendid information you’ve contributed on this page. This has been really wonderfully generous of you to give extensively exactly what numerous people would have sold as an electronic book to help make some dough on their own, specifically seeing that you could possibly have tried it if you decided. Those concepts as well worked to be a easy way to comprehend other individuals have the identical passion really like mine to find out great deal more related to this condition. I am certain there are several more fun opportunities in the future for people who look into your site.

  13. I actually wanted to post a brief comment to be able to say thanks to you for all the magnificent tips you are posting at this site. My incredibly long internet research has at the end of the day been honored with professional suggestions to write about with my family. I would mention that we visitors actually are really blessed to be in a wonderful website with so many outstanding individuals with helpful pointers. I feel truly grateful to have used your entire web site and look forward to really more excellent times reading here. Thank you once more for a lot of things.

  14. I抦 impressed, I have to say. Really not often do I encounter a weblog that抯 both educative and entertaining, and let me tell you, you’ve gotten hit the nail on the head. Your thought is outstanding; the difficulty is something that not sufficient people are talking intelligently about. I am very comfortable that I stumbled across this in my seek for one thing referring to this.

  15. I just wanted to send a brief note in order to appreciate you for some of the nice instructions you are posting here. My incredibly long internet investigation has at the end of the day been honored with really good ideas to talk about with my visitors. I would suppose that we visitors actually are undeniably blessed to live in a magnificent place with very many lovely people with helpful tips and hints. I feel somewhat lucky to have come across your entire weblog and look forward to plenty of more entertaining moments reading here. Thanks a lot once more for everything.

  16. I must convey my passion for your kindness in support of those people who really want assistance with this area. Your personal commitment to getting the solution up and down had become astonishingly productive and has in every case enabled guys and women much like me to attain their objectives. Your own valuable publication entails a whole lot a person like me and extremely more to my office colleagues. Regards; from each one of us.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *