BAGAGA FATOUMATA KAMARA, PRESIDENTE DU CONSEIL DE CERCLE DE KENIEBA:  Une Nyeleni soucieuse de l’épanouissement socio-économique des populations

 Communément appelée «Néné», la native de Kassama, est professeure de français au second cycle de Kéniéba, après avoir servi comme responsable chargé de scolarisation des filles au Centre d’animation pédagogique (CAP). Egalement surnommée «la Dame de fer», Mme Bagaga Fatoumata Kamara préside aujourd’hui le Conseil de cercle de Kéniéba.

«Une battante, à cheval sur les valeurs ancestrales et très courageuse» ! Ce sont le plus souvent les commentaires qu’on entend quand on demande l’avis de la population sur Mme Bagaga Fatoumata Kamara. Une dame très engagée qui a réussi à relever le défi de l’égalité et de l’autonomisation du genre. Et son ambition est de faire de Kéniéba une «Etoile brillante» entre les montagnes de Tambaoura.

Depuis son arrivée à la tête du Conseil de cercle (CC), Mme Bagaga a réussi à donner un coup de fouet à la réhabilitation des bâtiments administratifs, notamment ceux de son Conseil, pour mettre les travailleurs dans toutes les commodités requises. Un certain nombre de bâtiments du Conseil de cercle ont été construits dont deux bureaux annexes, une salle de conférence équipée, deux blocs de trois chambres de passage. Le Conseil a aussi acquis deux véhicules 4×4 double cabines.

Mère passionnée, elle participe au développement du Mali.  En effet, dans le cadre de la promotion de la «Santé pour tous», l’ambitieuse femme leader politique fait de son mieux pour mettre d’abord le personnel de santé à l’aise. C’est ainsi qu’elle a fait clôturer le logement du médecin chef. Sans compter la construction de cinq salles au compte de la maternité, dont une salle de garde et une salle d’hospitalisation VIP et un bureau administratif au Centre de santé de référence (Csref).

Touchée par la souffrance des femmes à cause du manque d’eau et d’électricité, elle a réalisée des forages équipés avec château d’eau (Conseil de cercle, Motel, Maison des élus). La présidente du CC a personnellement distribué des équipements et des médicaments dans les structures sanitaires de Kéniéba et celles des douze communes.

Enseignante modèle et dévouée, Mme Bagaga a visiblement compris qu’aucun sacrifice n’est grand quant il s’agit de l’avenir des enfants. Ainsi, elle a marqué des points décisifs dans sa farouche volonté de créer de meilleures conditions d’enseignement pour que les enfants ne quittent pas l’école au profit des sites d’orpaillage. La présidente a fait construire un logement pour le proviseur du lycée de Kéniéba, clôturer le logement du censeur… Elle a également à son actif la construction de deux blocs de trois salles et deux autres de trois latrines, ainsi que la réhabilitation du bloc administratif, d’une salle des professeurs baptisée «Salle Bagaga Fatoumata Kamara» au lycée de Kéniéba. Une belle reconnaissance de ses efforts en faveur de l’Education dans ce cercle souvent oublié par les décideurs nationaux.

Dans les autre communes du cercle, la présidente du CC a réalisé neuf salles de classe à Kenieto, Dabia et Baye ; deux directions à Tabakoto et Kassama, huit directions, des magasins et seize blocs de trois latrines à Sitakily, Yatela, Kouroukoto, Sagalo, Faraba, Tabakoto et Kassama.

Mais, selon les populations, l’une de ses grandes réalisations est le Motel de Kéniéba avec une salle de conférence de 200 places, clôturée et aménagée avec une loge pour le gardien. Sans oublier la Maison des élus et le Carrefour des jeunes. Des panneaux solaires et trois groupes électrogènes de 30kva fonctionnent au Motel, au Conseil de cercle et au Csref.

A ses prouesses, il faut ajouter des infrastructures comme des ponts et routes qui relient Kéniéba aux villages se trouvant sur la montagne. Et tous les cimetières sont actuellement clôturés et ne sont plus des lieux de rendez-vous pour les ânes ou d’autres animaux en divagation du cercle.

De 2009 à nos jours, Mme Bagaga a octroyé des fonds d’appui à certains services techniques (Centre de santé de référence, la jeunesse et les sports, les arts et culture) ainsi qu’à des associations et groupement d’intérêt économique (GIE).

C’est dire que cette charmante et élégante mère de quatre enfants a prit conscience des enjeux et des défis liés à sa mission. Elle mérite la reconnaissance et le soutien total de la population de Kéniéba. Et, déjà, notre NYELENI a obtenu la reconnaissance de l’Association des jeunes premiers du Mali à Kayes qui lui attribué un trophée en reconnaissance des efforts consentis pour l’épanouissement socio-économique et culturel des populations de Kéniéba, notamment de la jeunesse du cercle. Et de toutes les manières, qu’on aime ou non Mme Bagaga Fatoumata Kamara, ses réalisations sont pertinentes et profitent à toute la population !

Natou Seck à Kéniéba,

 

One thought on “BAGAGA FATOUMATA KAMARA, PRESIDENTE DU CONSEIL DE CERCLE DE KENIEBA:  Une Nyeleni soucieuse de l’épanouissement socio-économique des populations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *